Comment devenir un expert en diagnostic immobilier ?

Diagnostic immobilier

Publié le : 14 mars 20234 mins de lecture

Il n’existe pas de programme d’études qui vous forme directement au métier de conseiller immobilier. Il suffit d’obtenir un diplôme dans le domaine de la construction, de l’énergie ou du génie civil. Il faut cependant avoir au moins un certificat de diagnostic. Ce métier aux multiples facettes nécessite des connaissances et des compétences variées dans plusieurs disciplines.

Avoir toutes les qualités d’un diagnostiqueur immobilier !

Au quotidien, le diagnostiqueur immobilier a besoin de quelques qualités nécessaires ou soft skills. Avoir toutes les qualités d’un diagnostiqueur immobilier En contact direct avec les clients, il doit avoir le sens du relationnel. Cela permet aux indépendants de se faire connaître par le bouche à oreille. Son travail nécessite également un sens de l’analyse, car son métier l’amène à rédiger des rapports à partir de ses observations. Il est rigoureux dans son travail et demande de l’observation et de la minutie pour mener à bien ses différents diagnostics. Il doit être capable de travailler de manière autonome au quotidien. Par ailleurs, le conseiller immobilier doit être polyvalent, tant sur le terrain qu’au bureau. En effet, il doit être aussi à l’aise pour réaliser des expertises que pour rédiger des rapports. Expert dans son domaine, le diagnostiqueur doit avoir des connaissances approfondies et significatives sur de nombreux sujets. Sa profession est particulièrement concernée par les lois actuelles sur le logement. Il doit donc être au courant des réformes et des lois en cours. Ainsi, pour acquérir toutes ces qualités de diagnostiqueur, il est nécessaire de suivre une formation en diagnostic immobilier. Le diagnostiqueur travaillant principalement sur ordinateur, il doit connaître le matériel informatique de base.

Différentes études pour devenir diagnostiqueur immobilier !

Le métier d’expert immobilier nécessite plusieurs certifications, mentionnées ou non, pour l’amiante, le plomb, les termites, l’électricité, le gaz, la performance énergétique, etc. Après s’être inscrit à l’examen de certification, le candidat suit une formation de 3 à 5 jours. Le prix varie selon l’organisme, qu’il s’agisse d’un renouvellement ou d’une première certification. Ces certifications sont valables 5 à 7 ans et doivent être renouvelées régulièrement. Ces certifications requièrent au minimum un baccalauréat en génie civil ou en construction. Le BTS professions immobilières ou le BTS travaux publics sont des formations en deux ans. À l’IUT et à l’université, des licences multiples en génie civil, énergie ou construction permettent d’acquérir les connaissances nécessaires. Par ailleurs, dans les écoles d’ingénieurs et les lycées commerciaux, une licence en immobilier ou en construction fait également partie du diplôme qui vous permettra d’acquérir les connaissances nécessaires pour être diagnostiqueur immobilier.

Suivre des formations continues pour les diagnostiqueurs immobiliers !

Les certifications requises sont accessibles à tous. Il n’y a pas de prérequis pour passer l’examen. Toutefois, il est préférable d’avoir une expérience dans le domaine de l’immobilier ou du BTP afin d’avoir un minimum de connaissances sur la construction de logements et de bâtiments. Pour ceux qui se reconvertissent ou qui souhaitent entamer une carrière de diagnostiqueur, il est possible de bénéficier des différentes offres de formation complémentaire dans le cadre de la formation continue. En fonction de leur profil, les étudiants suivront tout ou partie des cours. En outre, les licences professionnelles font aussi partie des offres de formation continue. Certaines de ces formations sont également ouvertes à l’enseignement à distance afin de pouvoir continuer à travailler. Outre l’enseignement supérieur, il est possible d’acquérir le métier de diagnostiqueur immobilier par le biais d’une formation professionnelle. Cette formation est dispensée par un centre de formation professionnelle privé et dure entre deux et trois mois. Vous pouvez en outre prendre en compte les éventuelles certifications nécessaires pour réussir.